Écoute

Witham Town Park

En 1899, le chanoine David Ingles, vicaire de Witham, reçut un don anonyme de 1 000 £. Une somme importante devait permettre à Witham de commémorer le jubilé de diamant de la reine Victoria en 1897. Ce n'est que dans les années 1930 que le donateur fut révélé sous le nom de Tom Motion de Faulkbourne * Hall.


Une réunion des contribuables s'est tenue dans la nouvelle salle publique de Collingwood Road. L'amiral Sir William Luard de Witham Lodge a présidé. Il a été proposé que l'argent soit utilisé pour acheter le parc paysager de quatre acres, la partie du terrain la plus proche de Witham House. Cela pourrait ensuite être clôturé et aménagé en «lieu de plaisance» public.


M. Percy Laurence de The Grove et Canon Inglés avaient acheté tous les terrains et étaient heureux de vendre la section requise à un prix avantageux. Il y a eu un long débat, certaines personnes voulaient plutôt une bibliothèque ou un hôpital. Mais M. Laurence a déclaré "qu'il était fermement convaincu qu'il fallait un endroit où les garçons pourraient frapper leur propre balle et lancer leurs propres guichets, bien sûr, sous contrôle approprié". Il a été applaudi et l’assemblée a finalement voté en faveur de l’idée de créer un parc et d’autres dons ont été versés. Le parc a été ouvert le 20 juin 1900.


Les carnavals d'été annuels de Witham ont toujours traversé la ville jusqu'au parc. Après de «modestes tentatives de réjouissances», le premier grand carnaval eut lieu en septembre 1929 pour recueillir des fonds pour les hôpitaux locaux. Il a été rapporté que "la vieille ville a connu un succès notable" et que l'événement s'est intensifié au cours des années suivantes.


Les arbres du parc ont toujours été son principal atout, offrant beauté, ombre et habitat à la faune. Au XVIIIe siècle, les Pattissons en nettoyèrent une partie afin de transformer les champs en un seul espace, mais ils plantèrent aussi à nouveau. Le public de 1900 a donc hérité d'une variété. Il y avait des arbres indigènes tels que les ormes et les chênes et des arbres importés comme les beaux cèdres du Liban. Ils doivent avoir été plantés par les Pattissons il y a plus de 150 ans.


Il y a eu d'autres changements au cours des cent dernières années, de nombreux arbres du sud du parc ayant été perdus pour diverses raisons. Certains sont tombés malades et d'autres ont été victimes de tempêtes telles que le "cyclone" du 16 octobre 1987. Il est donc probable qu'il ne reste que sept des vieux arbres de 1900. Les plus récents comprennent six chênes donnés en 1946 par six R.A.F. Le personnel de l'aérodrome de Rivenhall remercie les habitants de Witham pour les soins prodigués pendant la Seconde Guerre mondiale.


Le parc est maintenant géré par le conseil de district de Braintree et d'autres ajouts ont été faits récemment. Au total, il y a donc plus d’arbres qu’en 1900.


Sources: Tiré directement de 'Witham Park: One Hundred Years' avec l'autorisation de Janet Gyford.

Text and Photographs: John Palombi and Cyril Taylor unless otherwise accredited. Illustrations: John Finch and Julie & John Denney. Translations: Google.com. Original Concept: Joy Vaughan, Witham Town Centre Strategy Group. Narration: John Rhodes
 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now